Celui qui croit qu’une croissance exponentielle peut continuer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou soit un économiste.

Kenneth Boulding

Kenneth Boulding

Retour haut de page