Ministère de la Culture ou Ministère de l’Industrie Culturelle ?

Ministère de la Culture ou Ministère de l’Industrie Culturelle… ou encore Ministère de la Propagande ? Après avoir tenté un passage en force de la loi DADVSI à quelques jours de Noël, Renaud Donnedieu de Vabres a lancé ce soir au Palais de Tokyo le site lestelechargements.com, pour que « créateurs et internautes s’entendent sur le téléchargement ». Sans aucun doute une habile manoeuvre de communication, mais est-ce que ce site va réellement permettre l’instauration d’un débat ? On peut en douter…

Ce site est à l’initiative conjointe du Ministère de la Culture, du Ministère de l’Economie, de la SACD et de la SACEM… tous fervents opposants à la licence globale. On peut dès lors légitimement s’inquiéter sur la partialité des informations publiées sur site. C’est d’autant plus inquiétant que le site ne sera ouvert que de 9h00 à 01h00 pour permettre à une équipe de modérateurs de vérifier a priori le contenu des commentaires qui vont être postés.

A l’heure où j’écris ces phrases, il semblerait heureusement que l’on ne puisse pas parler de censure, puisque la majorité des quelques centaines de commentaires déjà déposés prennent parti pour la licence globale et contre les DRM. J’espère que les jours qui viennent ne me démentiront pas.

A côté des interventions de Marc Lavoine et de Jean-Jacques Annaud, on peut noter l’intéressante intervention de Guillaume Champeau, webmaster du site Ratiatum, qui traite des médias numériques et du peer-2-peer. Finalement, ce site aurait pu être bien pire, comme par exemple la campagne de propagande dans les écoles, orchestrée par les majors et le Ministère de l’Education nationale.

Alors, peut on vraiment parler de propagande ? J’avoue avoir cédé aux sirènes d’un chapeau facile pour ouvrir ce billet. Mais peut on vraiment parler d’un « espace de dialogue libre entre créateurs et internautes » ? C’est encore trop tôt pour le dire. Restons vigilant.